lundi 28 septembre 2015

Femmes et pentecôtismes

Il vient tout juste de paraître : l'ouvrage collectif, Femmes et pentecôtismes, fruit de journées d'études à Paris en 2012, rassemble onze articles évoquant, ainsi que l'indique le très pertinent sous-titre, les enjeux d'autorité et les rapports de genre en milieu évangélique pentecôtiste et charismatique. Divers contextes nationaux sont concernés (Liban, Cameroun, Australie, Canada/Québec, France, Suisse, Suède, Brésil). On ne manquera pas de lire également la remarquable introduction de G. Malogne-Fer et Y. Fer, les directeurs de cette publication.


Ma contribution à cet ouvrage s'intitule  « Des "servantes discrètes" aux "femmes puissantes". La féminisation de l'autorité au sein de la mouvance évangélique charismatique en France » (pp. 183-201).
La table des matières est consultable ici.
Bonne lecture! 
___________________________________________________________
Sous la direction de Gwendoline Malogne-Fer et Yannick Fer
Femmes et pentecôtismes. Enjeux d’autorité et rapports de genre
Genève, Labor & Fides, coll. « Enquêtes », 2015, 295 p.
Présentation. Né aux Etats-Unis au début du XXe siècle, le pentecôtisme est un mouvement charismatique et conservateur qui s’est largement diffusé depuis lors sur tous les continents, à la faveur des migrations, de l’urbanisation et de la structuration d’Eglises transnationales. Le mouvement pentecôtiste est marqué par un paradoxe fort intriguant : d’un côté, on reconnaît aux femmes une capacité particulière et remarquable à entrer en relation avec Dieu ; de l’autre, on leur refuse le plus souvent l’accès aux postes de pouvoir au sein des églises. Les auteurs analysent ainsi la place des femmes dans ces différentes églises et la manière dont le pentecôtisme façonne les rapports de genre. Ils s’intéressent aux parcours de femmes prophétesses, évangélistes, pasteures ou épouses de pasteurs et aux « mouvements de femmes » et tentent de comprendre pourquoi l’organisation et la répartition sexuée des responsabilités sont généralement plus favorables aux hommes. A partir d’enquêtes minutieuses portant sur un ensemble inédit d’églises et de mouvements pentecôtistes, les auteurs éclairent les relations entre expériences charismatiques, conservatisme moral et conditions des femmes au sein d’un des courants majeurs du christianisme mondial.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire