jeudi 19 avril 2012

Drame de Stains : les premières répercussions?

Photo de Matthieu Rondell
illustrant l'article de Stéphanie Le Bars:
"Evangéliques : la difficile quête de lieux de culte"
(Le Monde, 18.04.2012)
 
La tragédie qui a coûté la vie à une fillette ainsi qu'à une mère de famille et fait de nombreux blessés le 8 avril dernier à Stains a suscité, à juste titre, énormément de réactions de la part des protestants français, évangéliques ou non, entre compassion, soutien "fraternel", solidarité et réflexions de fond ; mais elle a aussi donné naissance à quelques polémiques (sur le communiqué du CNEF suite à la tragédie, par exemple, voir ici, sur le site www.blogdei.com). De façon générale, si quelques erreurs et approximations ont pu être lues  ou entendues à l'occasion dans les médias "classiques" qui ont abondamment couvert le drame (certains journalistes découvrant manifestement le protestantisme évangélique, notamment son expression au sein d'Eglises majoritairement fréquentées par des migrants), la situation de ces Eglises en France n'a, dans l'ensemble, pas été trop inexactement présentée. On recommandera notamment l'article de Stéphanie le Bars (journaliste, qui, dès 2007, avait déjà signé un papier sur le sujet), paru hier, 18 avril, dans Le Monde sous le titre "Evangéliques : la difficile quête de lieux de culte". S'y expriment, entre autres, Marianne Guéroult, pasteur de l'Eglise Luthérienne chargée de mission du projet Mosaïc* au sein de la Fédération Protestante de France, qui dénonce "les marchands de culte, qui louent une salle, même pas aux normes, 300 euros les deux heures", et Daniel Liechti, vice-président du Conseil National des Evangéliques de France (CNEF). En fin de texte, une phrase fait écho à la préoccupation exprimée dans ma note précédente concernant la stigmatisation de ces communautés de fidèles et d'éventuelles fermetures "autoritaires" de locaux inadaptés de la part des pouvoirs publics : "Depuis le drame de Stains, les communautés redoutent davantage de contrôle sur la sécurité ; certaines craignent de se retrouver à la rue". Un article du Parisien, paru le même jour ("Colombes : l'église évangélique insalubre est jugée hors la loi"), n'est effectivement pas de nature à apaiser ces craintes...

_____________________________________________________ 
* Comme le signale la page de présentation sur le site de la FPF, "Mosaïc est un projet de la Fédération Protestante de France (FPF), en partenariat avec le Service protestant de mission (DEFAP) et la communauté d'Eglises en mission (CEVAA) (...) créé en 2006 pour favoriser la rencontre et la collaboration des chrétiens protestants de diverses cultures et origines". 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire